Tite Lune texte

TITE LUNE

Tite lune
Ni blonde ni brune
Le cœur en berne à l’horizon
Dévoreuse de ma vie d’garçon

Tite lune
Sans un, sans une
L’œil accroché à mon camion
Tu ressasses que nous nous aimions

Aux larmes citoyenne
Entre la louve, entre la chienne
Sur l’écran de not’ vie commune
Passe un cliché photo-immune
Un gros point d’orgue, un point final
Une planète en phase terminale
Et moi ce soir, dans ce ciel blême
Je n’vois qu’la nuit en noir extrême

Tite lune
Ni blonde ni brune
Photo clouée sur l’horizon
D’un océan mis en prison

Tite prune
De deux choses l’une
Ou je trace dans le firmament
Ou tu passes et c’est le néant

Au large l’étalage
Des retours d’eau, des retours d’âge
Le temps des rêves et des bêtises
Se résume en deux choses acquises
Une p’tite chose blonde, une p’tite chose brune
Comme deux soleils de la fortune
Mais moi ce soir, dans ce ciel blême
Je n’vois qu’la nuit en noir extrême

Tite lune
Ni blonde, ni brune
Sitôt levée à l’horizon
Tu pleures à corps et à raison

Tite prune
En haut des dunes
J’ai beau courir dans mon camion
Je n’sais plus si nous nous aimions

Un commentaire

  1. Pingback :viagra price in canada

Les commentaires sont fermés