AMANDA

AMANDA

AMANDA en concert au Théâtre en Flammes – Salinelles
PLAYLIST

Amanda, c’était le prénom de la mère de Victor Jara.
C’est aussi le prénom de sa fille.
Victor Jara est ce chanteur chilien torturé et assassiné par la junte militaire le 16 septembre 1973, dans le stade de Santiago, cinq jours après le coup d’état mené par Augusto Pinochet.
Victor Jara était un communiste qui parlait d’amour, comme «marraine» artistique Violeta Parra, ou son «modèle» argentin Atahualpa Yupanqui. Faire revivre leurs chansons est un acte de mémoire, d’amour et de joie ; c’est aussi l’affirmation que la barbarie tue mais ne peut faire taire, ni cinquante ans après, ni jamais.
Amanda réunit en trio poésie, énergie et histoire latino-américaine, tempos fidèles ou revisités, tout en espagnol d’origine.
Du noir et blanc colorisé. Te recuerdo Amanda

Georges Nounou : Chant / Guitares
Didier Franco : Alto / Violon / Choeurs / Shaker
Thierry Klein : Percussions / Choeurs / Mélodica

Totem MusicFacebookYou Tube

Les commentaires sont fermés